Maman épuisée: 7 clés pour reprendre le pouvoir!

Fatigue

Depuis la publication de mon article « Maman Fatiguée : Attention ! ou Pourquoi l’optimisation de vos temps de sommeil DOIT devenir votre priorité n°1 », j’ai reçu quelques messages de la part de jeunes mamans que cette prise de conscience a finalement plus angoissées qu’aidées et j’en suis sincèrement désolée ! :-/

Mon message se voulait pourtant optimiste puisque des solutions simples existent et qu’une fois cette prise de conscience faite, il nous est possible d’agir pour optimiser la qualité et l’efficacité du peu de sommeil que nos chères têtes blondes nous laissent !  🙂

Comment ? Voici quelques clés qui devraient vous rassurer un peu et peut-être vous aider à passer à l’action pour votre bien-être :

Clé n°1 : Par exemple, saviez-vous que 20 minutes de relaxation ou de méditation sont l’équivalent de 2 heures de sommeil réparateur ? C’est très facile à mettre en place au quotidien avec des techniques de méditation simples comme la micro-sieste, la minute de méditation ou la méditation de la couleur ! Initiez-vous !

Clé n°2 : Comprendre qu’aider votre enfant à « faire ses nuits » n’est pas l’objectif à poursuivre. Le sommeil est un besoin naturel auquel votre enfant est parfaitement connecté. Les nourrissons dorment quand ils en ont besoin, de façon régulière. A moins d’une pathologie, ils dorment dès que ça leur est nécessaire dans le respect de leur rythme naturel. Faites-lui confiance, laissez-le faire et adaptez-vous en attendant : il sait !

Clé n°3 : Depuis le plus jeune âge, nous appris à considérer la fatigue comme une gêne à combattre. Nous avons été conditionnés pour nier ce besoin naturel, nous opposer à la fatigue dans la journée et pour l’accepter, de bien mauvais gré, le soir. Rien de naturel là-dedans !

Clé n°4 : Le problème c’est de tenter de faire cohabiter les deux systèmes : nuits fragmentées et lutte contre la fatigue pour venir à bout de sa to-do-list. C’est im-po-ssi-ble… du moins pas sans y laisser sa santé physique et mentale ! C’est un fait scientifiquement démontré et c’est une information qui me semblait indispensable de transmettre ! Mais si cette information doit vous alerter, elle ne doit pas vous alarmer puisque des solutions existent et qu’il vous suffit simplement de passer à l’action.

Clé n°5 : La fatigue n’est donc pas un problème à régler mais plutôt une alarme bienveillante envoyée par votre corps pour vous inviter à lâcher prise et à répondre à vos besoins, à prendre soin de vous. A vous d’apprendre à décoder ces alarmes et de décider de les respecter pour votre santé, votre bien-être et celui de votre famille.

Clé n°6 : Prenez soin de vous pour mieux prendre soin des autres. Prendre soin de vous et répondre à vos besoins naturels de sommeil n’est pas une perte de temps ou un luxe secondaire : c’est la base d’une vie sereine et harmonieuse en famille ! Lâchez prise sur vos to-do-list et remettez-vous au centre, même si c’est à petits pas.

Clé n°7 : Agissez et reprenez le pouvoir. Lorsqu’on devient Maman, on n’a plus de maitrise sur le nombre de réveils nocturnes mais on a du pouvoir :

  • sur le respect de nos signes de fatigue,
  • sur l’optimisation de la qualité de notre sommeil,
  • et sur l’efficacité de nos temps de récupération.

Pour aller plus loin

Si cet article vous a plu alors vous allez adorer mon rituel de fin de journée ! Il est téléchargeable gratuitement sur cette page :  https://mamanzen.systeme.io/rituel-de-fin-de-journee J’espère que ça vous plaira ! <3 Prenez soin de vous Si vous avez aimé ce message et que vous pensez qu’il peut aider d’autres mamans de votre entourage, alors likez, commentez et partagez pour leur permettre de découvrir cet outil ! Belle journée à vous les mamans zen ! <3 #mamanzen #minutemamanzen #meditationmamanzen #jarretedecrier#gestesignal #parentaliteempathique #challengemamanzen Enregistrer

4 thoughts on “Maman épuisée: 7 clés pour reprendre le pouvoir!

  1. Je vais me permettre d’ajouter un petit quelque chose pour “décomplexer” les mamans qui veulent être disponibles tout le temps, au détriment de leur propre santé : vous ne faites pas un cadeau à votre/vos enfant/s car cela ne leur enseigne pas le respect de soi-même et le soin qu’on doit prendre de sa santé. Les petits ressentent très bien quand maman est tendue, fatiguée, et c’est une bonne chose de leur montrer que dans ces cas-là, il faut se reposer, tout simplement. Si vous passez outre, ils apprennent qu’on peut tirer sur la corde – et sur celle des autres ! – à volonté… pas terrible pour l’avenir.
    Les petits savent -enfin ressentent – bien que quand ils sont fatigués, eux, ils ont besoin de se reposer/dormir… pourquoi maman n’en fait-elle pas autant ?
    Vous avez essayé de faire une petite sieste avec votre petit à vos côtés, le temps de recharger vos batteries ? Chez nous, ça s’appelait un “moment calme”…
    Cool et naturel… après tout, ce sont des petits d’hommes 😉

  2. Merci pour ce complément plein de bon sens ! On a effectivement beaucoup à apprendre de nos petits et en même temps ce sont de véritables éponges … le meilleur moyen de leur apprendre à respecter leurs besoins et leurs émotions c’est de le faire pour nous !
    A bientôt.
    Julie

  3. Bonjour Julie, j ai telechargé ton application pour mediter (que je n ai pas encore utilisé) mais j ai une question… si je commence a mediter mais que je me fais deranger, je peux faire pause et je reprends au meme endroit ou j abandonne et je reprends plus tard? Il peut arriver dans la journée que bébé sorte de sa sieste en hurlant et ca interrompt un moment de zennitude 🙁 Merci d avance

  4. Bonjour Olivia,
    Tu verras ce que tu as envie de faire si ça arrive … il est très probable que ces interruptions ne soient qu’anecdotiques, ça ne doit donc pas t’empêcher de passer à l’action ! 😉
    On peut aussi méditer lorsqu’on tient bébé dans ses bras ou encore travailler la pleine conscience comme proposé dans cet article : http://www.mamanzen.com/21-jours-pour-vivre-linstant-present-avec-bebe/ 😉
    Méditer c’est focaliser son attention sur un objet de méditation (respiration, bougie, image, odeur …), y-a-il un plus bel objet de méditation qu’un bébé ?
    Bien à toi,
    Julie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ouvrir chat
1
Vous avez une question ?
Vous avez une question ?
Cliquez sur la flèche pour démarrer la discussion.
Julie Lemaire