Maman fatiguée : attention danger !

maman fatiguéePourquoi l’optimisation de vos temps de sommeil DOIT devenir votre priorité n°1 …

Lorsqu’on devient Maman, il arrive bien souvent que notre rapport au sommeil et aux temps de repos soient perturbé…

Comme moi (avant de découvrir ce que je souhaite partager avec vous aujourd’hui), vous vous dites peut-être que vous avez déjà peu de temps pour vous alors le sommeil : quelle perte de temps !

Et puis comme vous dormez de moins en moins bien, vous préférez attendre de « ne plus en pouvoir » pour vous endormir « comme une masse » … c’est plus efficace !

Et puis dormir pour finalement être réveillée… à quoi bon ?

Pourtant les effets de la fatigue et du manque de sommeil sont nombreux et impactent profondément le bien-être de votre famille : ce n’est pas un luxe !

Prendre soin de soi pour mieux prendre soin des autres

C’est vrai qu’en devenant Maman, nous perdons la maitrise sur le nombre de réveils nocturnes mais nous avons du pouvoir :

  • sur le respect de nos signes de fatigue,
  • sur l’optimisation de la qualité de notre sommeil,
  • et sur l’efficacité de nos temps de récupération.

Prendre soin de vous et répondre à vos besoins naturels de sommeil n’est pas une perte de temps, ni un luxe secondaire !

Maman FatigueeRepensez aux consignes de sécurité présentées à bord des avions : en cas de dépressurisation de la cabine, vous devez vous équiper d’un masque à oxygène. C’est seulement une fois équipée que vous pourrez venir en aide à l’enfant qui vous accompagne …

Ce conseil est en fait applicable au quotidien. Pour prendre soin de votre enfant, vous devez prendre soin de vous !

D’ailleurs, avez-vous remarqué que lorsque vous êtes fatiguée, vous avez moins de patience, vous êtes plus irritable

 

Fatigue, émotions et santé : le cercle vicieux

Une étude a montré que sans sommeil, les centres des émotions du cerveau sur-réagissent aux expériences négatives.

La raison de cette réponse émotionnelle amplifiée est une désactivation du lobe préfrontal, une région qui intervient habituellement dans le contrôle des émotions.

Cette étude montre les dangers de ne pas bien dormir : le manque de sommeil « fracture » les mécanismes cérébraux qui régulent des aspects clés de la santé mentale. Le sommeil n’est donc pas un luxe. C’est une nécessité biologique.

C’est comme si, sans sommeil, le cerveau régressait à un niveau plus primitif d’activité, devenant incapable de mettre les expériences émotionnelles dans leur contexte et de produire des réponses appropriées…

C’est ce qui se passe lorsque, épuisée, il vous arrive peut-être de craquer !

 

Fatigue

 

Et c’est d’ailleurs un cercle vicieux qui s’installe : plus vous êtes fatiguée, plus vos réactions émotionnelles sont amplifiées, plus vous dépensez d’énergie, plus vous êtes fatiguée !

Et les effets du manque de sommeil sont nombreux et assez terrifiants comme le montre cette infographie publiée il y a quelques mois par le site www.huffingtonpost.fr

 

Sommeil risques

Donc prenez soin de vous, de votre santé et vous intégrez simplement l’idée que le sommeil, les pauses, les temps de récupération ne sont pas une perte de temps, ni luxe accessoire et que chaque minute compte !

Les signes de fatigue sont les alliés d’un sommeil réparateur

Et j’ai même envie de vous dire qu’en fait les signes de fatigue sont les véritables alliés d’un sommeil efficace et récupérateur.

J’imagine que vous connaissez ça aussi … vous vous sentez fatiguée mais non vous luttez ! Vous avez décidé que vous ne pouviez pas vous coucher maintenant parce qu’il vous reste encore tant de choses à faire (la pile de linge, la vaisselle, ce dossier à boucler absolument, ce livre passionnant ou cette nouvelle série dont vous n’arrivez pas à décrocher …) ou encore vous vous lancez dans des calculs savants du type : « Bon il est 23h, chouchou va se réveiller dans 2h, aucun intérêt de dormir maintenant je me coucherais après le prochain biberon » et vous refusez d’entendre votre corps qui vous crie « Fatigue » … Erreur !

Il faut savoir que notre corps est le siège de cycles biologiques au début desquels notre capacité d’endormissement est optimale. En moyenne, nous avons une fenêtre d’endormissement optimal toutes les 90 minutes.

Ces cycles existent de façon continue le jour et la nuit avec une régularité horaire relativement constante d’un jour à l’autre même si pendant la journée, elles sont plus difficilement identifiables parce que sont brouillées par notre activité.

Il est très important d’identifier ces cycles car ils vous donneront le moyen d’optimiser la qualité et l’efficacité de vos temps de récupération.

L’endormissement est facilité à ce moment-là. La nature, qui est bien faite, nous indique quand il faut se reposer et en même temps elle nous donne la possibilité de le faire beaucoup plus facilement exactement à ce moment-là.

Alors essayez d’observer vos signes de fatigue, de repérer ces moments où vous luttez contre la fatigue parce que vous donnez la priorité à votre « to-do-list », observez les stratégies que vous mettez en place quand un « coup de mou » arrive.

Intégrez l’idée que le sommeil, les pauses, les temps de récupération ne sont pas une perte de temps ou un luxe accessoire…

Passez à l’action pour respecter vos signes de fatigue et besoins de sommeil

Prenez des engagements envers vous-même et décidez des actions à mettre en place pour pouvoir respecter vos signes de fatigue et votre besoin de sommeil !

L’arrivée d’un enfant c’est une situation exceptionnelle qui nécessite des adaptations exceptionnelles ! Acceptez ce fait vous permettra de vivre la situation avec plus de lâcher prise et de sérénité.

Tant pis si pour ça vous devez vous coucher à 8h30 une ou deux fois par semaine (je fais ça régulièrement et j’appelle ça mes « soirées marmotte ») et sincèrement c’est ressourçant, ça fait du bien et ça remet les pendules à l’heure !

Il existe de nombreuses actions simples à mettre en place et terriblement efficaces pour :

  • Améliorer la qualité de votre sommeil, de vos temps de récupération et grandement limiter les effets des réveils nocturnes,
  • Vous endormir ou rendormir en un instant,
  • Vous lever avec de l’énergie, que vous ayez bien dormi ou non !
  • Recharger vos batteries en quelques minutes seulement en cas de « coup de mou » dans la journée.

20 minutes de méditation ou de relaxation sont l’équivalent de 2 heures de sommeil réparateur

Ma fille a mis 3 ans à faire des nuits correctes alors je comprends la détresse et la difficulté dans laquelle vous vous trouvez peut-être aujourd’hui.

Comme vous, je me suis sentie désemparée devant la fatigue écrasante des nuits en pointillés, les angoisses de ne pas comprendre mon enfant, le stress, la frustration, le manque de confiance et parfois les regrets culpabilisants de ma vie d’avant bébé …

Et puis j’ai découvert que 20 minutes de méditation ou de relaxation sont l’équivalent de 2 heures de sommeil réparateur … ça a tout changé pour moi !

Alors je me suis mise à faire des recherches, je me suis formée et j’ai commencé à intégrer dans ma nouvelle vie de maman des techniques simples et efficaces comme la méditation, la sophrologie et le yoga … en les adaptant pour les rendre possibles à intégrer à mon emploi du temps chargé de maman !

En pratiquant chaque jour, j’ai pu gérer ma fatigue, mon stress, mes émotions, prendre du recul, renforcer ma confiance, profiter du moment présent en pleine conscience avec ma petite famille et surtout développer une relation harmonieuse et sereine avec ma petite Jade.

Si j’ai pu le faire, vous pouvez le faire aussi : découvrez comment en cliquant ici !

 

sos-mamans-fatiguees

Prenez soin de vous !

Julie

Enregistrer

  2 comments for “Maman fatiguée : attention danger !

  1. 30 juillet 2015 at 21 h 57 min

    Bonjour,
    Merci pour cet article qui me parle beaucoup. J’ai eu la chance cette année d’assister à une formation sur la pleine conscience et depuis je découvre cette méditation partout ! Un signe ? Ou suis-je plus réceptive ?
    Merci de m’avoir fait une piqure de rappel car on oublie vite ces petits moments de bonheur et de détente qui change la vie.
    Je suis prof en lycée pro et je vais animer une formation sur la pédagogie bienveillante. J’aimerai profondément rester en contact avec vous.
    Bonne soirée
    Leetha

  2. Mamanzen
    10 mars 2016 at 9 h 32 min

    Bonjour Leetha,
    Avec plaisir pour la « piqure de rappel » et bravo pour votre initiative ! La pédagogie bienveillante à l’éducation nationale c’est juste waouh !!! <3
    A bientôt.
    Julie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.