Peurs nocturnes et fleurs de Bach

Peurs nocturnes

J’ai reçu une question d’une maman à propos de son fils de 7 ans qui a beaucoup de peurs nocturnes qui le poussent à réclamer la présence de ses parents au point de préférer dormir, sur le sol, au pied du lit parental plutôt que dans sa chambre.

Elle a le sentiment d’avoir tout essayé en vain : le rassurer, en discuter, la fermeté, etc … rien ne semble fonctionner.

Il y a quelques mois Jade (comme beaucoup d’enfants de son âge) a traversé une période de questionnements existentiels. Elle a pris conscience du temps qui passe et a commencé à s’interroger sur les conséquences de la mort.

Ça a été aussi soudain qu’intense avec des pleurs au moment du coucher, des réveils nocturnes et même, certains soirs, des vomissements tant l’angoisse de nous perdre et de se retrouver seule, était forte.

Je l’ai évidemment accompagnée dans l’expression de ses émotions, j’ai tenté de la rassurer et de lui expliquer que la mort faisait partie de la vie. Je l’ai écoutée, questionnée avec bienveillance, j’ai tenté de rationaliser avec calme et sérénité par des explications simples sur le cycle de la vie… en vain … rien de tout cela ne fonctionnait !

Sur le conseil de mon amie Mathilde Juan, conseillère en fleurs de Bach, créatrice de « Médit’enfleurs » je me suis lancée à utiliser ces fameuses fleurs pour aider Jade à traverser cette période émotionnelle difficile. En moins d’une semaine, les angoisses et les crises avaient disparu !

Les Fleurs de Bach sont un système d’harmonisation des émotions, découvert à la fin du XIXème siècle par le Dr Bach, un médecin bactériologiste anglais.

Son approche consistait à s’intéresser au malade plutôt qu’à la maladie. Il pensait en effet que les maladies se développaient quand il y avait un déséquilibre émotionnel. Il a identifié 38 fleurs des champs ou fleurs d’arbres qui correspondent à autant d’états émotionnels.

Il y a par exemple 5 fleurs de peur :
– Peur diffuse (Aspen),
– Peur précise (Mimulus),
– Peur pour autrui (Red Chesnut),
– Peur panique (Rock Rose),
– ou peur de « péter les plombs » (Cherry Plum).

En écoutant Jade, nous avions identifié une peur précise (la mort) et elle exprimait également la peur de « devenir folle » avec ses pensées obsédantes, nous avions donc opté pour Mimulus et Cherry Plum.

Si vous avez du mal à identifier l’émotion précise, vous pouvez toujours opter pour le RESCUE, qui est un mélange de 5 fleurs destinées à sortir de situations intenses mais le mieux c’est encore de vous former à l’utilisation de ces fleurs en découvrant le travail de Mathilde Juan : http://meditenfleurs.com/.

Vous connaissiez les fleurs de Bach ? Votre enfant a-t-il déjà traversé une période de questionnements existentiels lui aussi ? Quelles ont été vos astuces pour l’aider ?

J’espère que ce retour d’expérience vous aidera si vous traversez, vous aussi, une difficulté semblable !

Dans tous les cas, je vous invite à toujours écouter et soutenir une émotion de peur pour pouvoir la voir disparaitre efficacement et durablement.

Et si, vous aussi, vous avez des questions auxquelles vous aimeriez que je réponde dans les prochaines « Minutes Maman Zen », c’est par ici : http://bit.ly/2hGLTAa

Et pour aller plus loin, je vous invite à découvrir « SOS Mamans Fatiguées » et à dire adieu à la fatigue même si votre enfant vous réveille la nuit : http://bit.ly/2hN3wy1

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *