Comment rendre mon enfant heureux ?

enfant heureux

En passant devant la vitrine d’un bureau de presse, je suis tombée sur une affiche présentant la Une du magazine Enfants d’avril 2013 qui propose un dossier spécial 0-12 ans : Comment rendre mon enfant plus heureux ? Un journaliste aurait donc trouvé LA recette du bonheur applicable à tous les enfants ! Quel talent !!!

Ce type de Une peut séduire évidemment mais elle pose également question … sur notre vision du bonheur tout d’abord mais également sur cette recherche de « plus »

  • Qu’est ce que le bonheur ? Y aurait-il une définition universelle du bonheur ou même une recette du bonheur ?
  • Le bonheur est-il un objectif ou une compétence à développer et à transmettre ?
  • Y aurait-il un moment où l’on se dit « ça y est ! j’ai réussi ! je suis heureux ou mon enfant est heureux ! » ?
  • Et si mon enfant est heureux, est-il vraiment nécessaire de chercher à le rendre encore plus heureux ? Est-ce que plus, c’est mieux ?
  • Est-ce que quelqu’un d’autre peut nous dire comment être heureux ou comment rendre notre enfant heureux ?

J’ai la conviction que, plus qu’un objectif à atteindre, le bonheur c’est cette capacité à savoir profiter de l’instant présent et dans notre course après le temps et après le mieux, on en oublie parfois cet essentiel. Certaines personnes pensent que vivre le moment présent c’est être passif et oublier ses buts et objectifs mais ça n’est pas le cas. C’est simplement accepter de ne pas courir en vain après quelque chose de mieux, c’est surtout savoir apprécier ce qu’on a maintenant. C’est savoir profiter du moment présent et du bonheur qu’on vit aujourd’hui. Comment peut-on imaginer qu’on sera plus heureux une fois nos objectifs atteints si nous sommes incapable d’apprécier ce que nous avons déjà au présent ? Il en faudra toujours plus, ça ne fait aucun doute !

Etre heureux dans la vie, c’est être capable de dire merci aux petits « riens » et de capter tous les petits bonheurs quotidiens … j’aime beaucoup cette idée de gratitude et j’aime aussi l’idée que même dans la pire des journées on pourrait trouver même un tout petit rien qui fait du bien, qui rend heureux. C’est une compétence que je travaille jour après jour en cherchant dans chaque journée mes « p’tits bonheurs ».

Vivre dans le présent, c’est une capacité que nos enfants ont dès la naissance … à nous, parents, de leur permettre de cultiver cette compétence en leur laissant ce temps nécessaire.

J’ai la conviction profonde que devenir parent c’est un voyage initiatique personnel et intime qui ne peut venir que du plus profond de nous même. Il n’existe aucune recette « clé en main », aucun mode d’emploi pour élever notre enfant et le rendre heureux … Chacun doit pouvoir trouver son propre chemin et il me semble que l’essentiel pour atteindre cet objectif, c’est d’être authentiques, cohérents, bienveillants, présents à nos enfants et à nous-mêmes …

J’espère sincèrement que ces quelques réflexions vous aideront dans votre quête du meilleur chemin vers le bonheur : le vôtre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ouvrir chat
1
Vous avez une question ?
Vous avez une question ?
Cliquez sur la flèche pour démarrer la discussion.
Julie Lemaire